Docteur Mamady Dioubaté, nommé Directeur National de la Pharmacie et du Médicament de Guinée

J’ai le plaisir de vous annoncer la nomination de notre frère, Docteur DIOUBATÉ Mamady Secrétaire Général du PADES France, au poste de Directeur National de la pharmacie et du médicament au Ministère de la Santé de la République de Guinée.

Il fait son baptême du feu actuellement, il s’est mis au travail à la suite de cet incendie tragique du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum, qui a eu lieu cette nuit à Conakry. Ces épreuves, seront dépassées de la manière la plus positive possible grâce
à sa volonté et son endurance, deux qualités dont Mamady disposent, à présent et sur le terrain !

Dr. Mamady DIABATÉ, Secrétaire Générale de PADES Paris

Dr. Mamady DIOUBATÉ
Secrétaire Général du PADES France

J’ai le plaisir de vous annoncer la nomination de notre frère, Docteur DIOUBATÉ Mamady Secrétaire Général du PADES France, au poste de Directeur National de la pharmacie et du médicament au Ministère de la Santé de la République de Guinée.

Il fait son baptême du feu actuellement, il s’est mis au travail à la suite de cet incendie tragique du dépôt d’hydrocarbures de Kaloum, qui a eu lieu cette nuit à Conakry. Ces épreuves, seront dépassées de la manière la plus positive possible grâce
à sa volonté et son endurance, deux qualités dont Mamady disposent, à présent et sur le terrain !

Dr. Mamady DIABATÉ, Secrétaire Générale de PADES Paris

Dr. Mamady DIOUBATÉ
Secrétaire Général du PADES France

Toutes nos pensées vont aux victimes de cette catastrophe.

Notre Président, Docteur Ousmane KABA, le Bureau du PADES, le remercient et le félicitent très chaleureusement pour son parcours.

Je pense qu’une telle nouvelle, mérite d’être dignement fêtée dès son retour à Paris.

À très vite et encore une fois, toutes nos félicitations !

Fait à Paris, le 18 décembre 2023
Lamine KONÉ
Secrétaire Fédéral PADES France

Mise au point de l’UKAG face aux propos diffamatoires de Makanéra

Illustration de Jean-Baptiste PLACCA

Illustration d’après photo de Makanéra lors d’une interview pour libreopinionguinee

Depuis un beau temps, nous avons constaté avec amertume les sorties médiatiques purement diffamatoires d’Alhousseny Makanéra Kaké à l’encontre de la plus grande Université Privée de la sous-région : l’Université Kofi Annan de Guinée (UKAG).

Ayant franchi le rubicond de la tolérance sociale, l’Université Kofi Annan de Guinée (UKAG) a décidé, cette fois-ci, de porter plainte contre M. Makanéra afin qu’il puisse être confronté à ses propos calomnieux.

En quelques lignes, voici les raisons de son interpellation :

  • Makanéra est un récidiviste ! Il n’en est pas à sa première sortie contre l’UKAG. Cette année, il est passé par plusieurs stations de télé dont Djoma, Evasion et autres pour jalousement cracher verbalement et symboliquement sur la Faculté.
  • Ainsi, ce n’est en aucun cas son fondateur : Docteur Ousmane Kaba, mais l’UKAG, en tant qu’institution, qui accuse M. Makanéra et porte plainte envers ses calomnies de par ses critiques injustifiées, mensongères et diffamatoires à l’endroit de l’Université Kofi Annan de Guinée.

Depuis sa création en 1999 jusqu’à nos jours, l’Université Kofi Annan de Guinée a :

  • Formé 25 000 cadres en Guinée et en Afrique dont 24 nationalités et cela dans tous les domaines de la vie (médecine, sociologie, droit, armée, police, gendarmerie, etc.)
  • L’UKAG n’était pas l’unique bénéficiaire de ce programme d’aide mis en place par l’État guinéen. Ce n’est pas la seule université de Guinée à avoir intégré des boursiers. Trente (30) universités privées du pays étaient sélectionnées par ce programme.
  • Pour rafraîchir un peu la mémoire des lecteurs et anciens étudiants de cette grande université, il faut rappeler que c’est le défunt Général Lansana Conté, ancien Président de la République de Guinée, qui a lancé en 2006 ce programme de boursiers à l’image de ce qui s’opérait déjà chez nos pays voisins comme la Côte-d’Ivoire et le Sénégal afin de permettre l’accès à des études supérieures aux enfants capables de parents aux revenus insuffisants et pauvres.
  • C’est le Professeur Alpha Condé et ses ministres véreux, sans vergogne ni scrupule, qui ont arrêté ce programme en 2016. Pour eux : « les universités privées remplissent leurs ventres des avoirs de l’Etat sans lequel elles se fermeraient ». L’Etat guinéen ne payait alors, en moyenne, que 500 dollars par étudiant alors que d’anciens dignitaires de l’UKAG, qui résident aux USA, financent 20 à 30 mille dollars par an pour que leurs filles et fils puissent suivre leurs études dans les universités américaines… !?
  • Beaucoup d’honnêtes gens, induits en erreur, estiment qu’on attaque la gouvernance de « l’empereur jaune, Professeur Alpha Condé » parce qu’il a stoppé ce programme d’aides financières aux étudiants. Cette assertion est inéxacte ! Pourquoi ? Parce que pendant les dix (10) années d’octroi des bourses aux étudiants des universités privées de Guinée, l’Université Kofi Annan de Guinée (UKAG) en tant que plus grande université privée du pays disposait, en moyenne, de 1 300 étudiants boursiers par an.
    Cependant, aujourd’hui, sept (7) ans plus tard, les effectifs estudiantins de l’UKAG d’année en année, n’ont cessé d’augmenter, au vu et au su de tous ! N’oublions pas que l’éducation supérieure en Guinée est ainsi faite que c’est soit l’État, soit les parents, qui assurent et assument la formation et le futur des étudiants guinéens. Si l’UKAG voit croître ses inscriptions malgré l’arrêt de ce programme d’aide, c’est que la qualité de ses formations est d’excellence. De fait, l’UKAG occupe la première place des universités en Guinée et est considérée parmi les meilleures facultés d’Afrique de l’Ouest !

À titre de confirmations :

  • Pour l’année 2022-2023 : l’UKAG a inscrit 2 300 étudiants en première année, presque le double de ce que l’État subventionnait sept (7) ans plus tôt.
  • Et cette année, 3 000 étudiants se sont inscrits en première année, bien au-delà de la part de subsides octroyés par l’État en 2016.

Pour terminer, retenez très bien que si Makanéra se contentait de propos fallacieux dans le cadre d’un débat, on l’aurait pris pour une simple expression publique, voire politique… Mais, se déplacer d’émission en émission, de plateau en plateau, pour diffamer l’université qui a formé sa propre fille, charnelle !? N’est-ce pas là le summum de la provocation !?? Donc, passible d’interpellation !

Kaba Tron Konaté, rédacteur en chef du PADES.

Samedi 18 novembre 2023, Assemblée Générale du PADES à Conakry

Assemblée Générale du PADES à Conakry en présence du Docteur Ousmane KABA et de sa suite

L’Assemblée Générale de ce samedi 18 novembre 2023 s’est déroulée au siège du Parti, situé à Nongo dans la commune de Ratoma, sous la présidence du Docteur Ousmane KABA, Président du PADES

L’ordre du jour était axé sur les points suivants :

  1. Une minute de silence en la mémoire du Coordinateur et Modérateur Mamadou Saliou BALDÉ (Paix à son âme)
  2. Présentation des nouvelles adhésions
  3. Informations Générales
    • Évasion à la maison centrale
    • Situation sécuritaire du pays
  4. Situation socio-politique
  5. Parole aux militants
  6. Divers

Discours du Docteur Ousmane KABA, à l’Assemblée Générale du PADES du 18 novembre 2023

Début des festivités de la 22ème promotion sortante de l’UKAG

Dr. Ousmane Kaba a pris part à la lecture du Saint Coran à l'occasion de la 22ème promotion sortante de l'UKAG

Début des festivités de la 22ème promotion sortante de l’UKAG.

Tôt ce matin, Docteur Ousmane Kaba, Président du PADES, a assisté à la première phase des festivités de la 22ème promotion sortante de l’UKAG. À cette occasion, il a pris part à la lecture du Saint Coran :

« Croyant en son Créateur (Allah), le Coran est ce livre saint qui nous guide et nous mène sur le droit chemin, celui de la vérité. C’est pourquoi, pour avoir le monde physique, social, il faut le Coran, et pour avoir l’au-delà, il faut également le Coran, car il est le résumé du monde visible et invisible. »

Bonne chance aux récipiendaires sur le marché de l’emploi.

Kaba Tron Konaté, rédacteur en chef du PADES

Docteur Ousmane Kaba, à la cérémonie du quarantième jour de feu Amara Camara

Docteur Ousmane Kaba, à la cérémonie du quarantième jour de feu Amara Camara

Cliquez sur l’image ci-dessus afin de mieux apprécier la cérémonie du quarantième jour de feu Amara CAMARA

Ce vendredi, 20 octobre 2023, le maestro de la classe politique guinéenne, S.E. Docteur Ousmane Kaba et certains membres influents du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) se sont rendus au domicile de feu Amara Camara, ancien ambassadeur de la Guinée 🇬🇳 en France sous le régime antérieur afin d’implorer le Seigneur pour le repos éternel de l’illustre disparu 😭.

Son Excellence feu Amara Camara avant d’être « remier représentant de l’Etat guinéen dans l’hexagone » avait mis son expertise au service de l’UNESCO. Une belle âme s’en est allée laissant un grand vide au sein de sa famille et de sa communauté.

Au nom du PADES, nous présentons nos condoléances les plus sincères à la famille éplorée. Puisse l’âme de notre bien aimé, reposer en paix et le souvenir de cet être si cher, si bon, si jovial rester à jamais dans nos esprits et dans nos cœurs quotidiennement. Mémoire universelle 😭😭😭 !

Kaba Tron Konaté, rédacteur en chef du PADES

Hommage à l’épouse du Docteur Bana Sidibé, ancien ministre de l’urbanisme et des travaux publics, père incontesté de l’urbanisation de la ville de Conakry

18 octobre 2023, Docteur Ousmane KABA présente ses condoléances au Docteur Bana SIDIBÉ

Docteur Ousmane Kaba, Président du PADES, dans la famille en deuil du Docteur Bana Sidibé

Ayant appris le décès de l’épouse du Docteur Bana Sidibé, l’ancien ministre de l’urbanisme et des travaux publics, le père incontesté de l’urbanisation de la ville de Conakry, Docteur Ousmane Kaba, fondateur de la plus grande et la plus belle « université privée » de Guinée 🇬🇳 accompagné pour la circonstance de plusieurs cadres du parti, s’est rendu dans la famille en deuil pour présenter ses condoléances les plus émues.

Connu sur tous les chemins qui mènent aux biens, le « dauphin désigné du Seigneur » a remonté le moral du vieux bibliophile et architecte international. Cette rencontre familiale entre cousin et neveu tissée par le lien du mariage s’est soldée par des histoires émouvantes, passionnantes et parfois hilarantes substratums des pays mandingophones.

Que l’âme de la défunte repose en paix ! Puisse Allah l’accueillir dans son jardin d’Eden auprès des siens !

Kaba Tron Konaté, rédacteur en chef du PADES

Discours du Docteur Ousmane KABA, au Café Touba à Kankan, Guinée

Discours du Docteur Ousmane KABA, au Café Touba à Kankan

Lors de l’Assemblée Générale du RPG Arc-en-ciel, les responsables du parti ont violemment attaqué le Président du PADES en le qualifiant de premier voleur. En réponse, le Docteur Ousmane Kaba, président du PADES, a clarifié la situation en indiquant qu’il n’avait jamais accusé les militants du RPG Arc-en-ciel, mais plutôt les élites du gouvernement qui ont pillé l’économie nationale.

le Docteur Ousmane Kaba a souligné qu’il est lui-même l’un des fondateurs du RPG Arc-en-ciel et qu’il n’a jamais accusé personne directement, aucun militant du RPG Arc-en-ciel en l’occurrence. Il laisse le soin à la justice de déterminer les coupables. Le président du PADES a insisté sur la nécessité d’éviter la passion dans les discussions politiques et de se baser sur des faits concrets plutôt que des opinions. Il a cité l’exemple d’un paiement important effectué à une entreprise burkinabée pour des travaux de bitumage de route qui n’ont jamais été réalisés ? Suscitant ainsi des doutes sur la probité de certains agissements.

Le Docteur Ousmane Kaba laisse ainsi aux gens le soin d’évaluer s’il s’agit de vol ou non.

« Nous n’avons jamais accusé les militants du RPG Arc-en-ciel, qui d’ailleurs sont des victimes » Dr. Ousmane KABA

Interview du Docteur Ousmane KABA

« Nous n’avons jamais accusé les militants du RPG Arc-en-ciel, qui d’ailleurs sont des victimes » Dr. Ousmane KABA, Président du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES)

Les responsables du RPG Arc-en-ciel ont violemment attaqué le président du PADES lors de l’AG de la même formation politique tout en le qualifiant de premier voleur. Ayant appris, Docteur Ousmane Kaba a éclairé l’ambiguïté qui les plongeait dans l’incompréhension totale 👎👎

« Nous n’avons jamais accusé les militants du RPG Arc-en-ciel, qui d’ailleurs sont des victimes, et cela doit être rappelé. Ce que j’ai déclaré, c’est que ce sont les élites du gouvernement qui ont systématiquement pillé notre économie nationale pendant cette période. Je suis moi-même l’un des fondateurs de l’Arc-en-ciel. De plus, je n’ai jamais accusé qui que ce soit. Il revient à la justice de déterminer qui est coupable et qui ne l’est pas. C’est pourquoi, je n’ai jamais prononcé le nom de qui que ce soit et je me suis limité aux faits globaux. Ainsi, je pense qu’il faut éviter la passion dans les discussions politiques et faire preuve de raisonnement réaliste. On ne peut pas à la fois déplorer le retard économique de la Guinée et refuser de croire qu’il y a eu des pillages systématiques dans ce pays. Je pense que nous devons nous en tenir aux faits plutôt qu’aux opinions. Entre 2015 et 2016, la Banque Centrale de la République de Guinée a déboursé 185 millions d’euros, soit 18 500 milliards de francs guinéens, en faveur de l’entreprise EBOMAF du Burkina Faso pour la réalisation du bitumage de la route Kankan-Kissidougou. Après ces paiements, nous n’avons pas vu un kilomètre de bitumage réalisé sur cette route. Donc je vous laisse juger s’il s’agit d’un vol ou non » a déclaré le numéro un du PADES.

Rédacteur : Kaba Tron Konaté, Communicant chef de Rédaction du PADES.

Docteur Ousmane KABA chaleureusement réceptionné chez le patriarche de Kérouané

Docteur Ousmane KABA reçu par le patriarche et les villageois de Kérouané

Aussitôt arrivé à Kérouané ce 11 juillet 2023, Docteur Ousmane Kaba fut chaleureusement réceptionné chez le patriarche de Kérouané afin de passer en bonne et due forme ses fructueux messages.

Très falot envers ses sanankoun du vestibule sacré de Kérouané, l’homme est parvenu à expliciter les projets de société du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) aux sages, jeunes et femmes de la commune urbaine. Très compréhensif, et témoin de tous les régimes politiques en République de Guinée 🇬🇳, le patriarche de Sanankoro n’a pas manqué d’avouer combien de fois il tient à cœur le patriote déterminé, son Excellence Docteur Ousmane Kaba. Pour lui, « Il est rare de voir un homme politique comme Docteur Ousmane Kaba en Afrique de l’Ouest. Dans tous les secteurs de développement il s’est montré capable de quelque chose et tout est vérifiable. On ne peut pas l’abandonner cette fois-ci. Moi, je m’engage avec lui pour le bonheur de la Guinée etc. ».

C’est dans un climat bon enfant que cette rencontre historique et pleine de bon sens et de bonne parole a pris fin.
Vive PADES ! Vive son Excellence Docteur Ousmane Kaba !

Rédacteur : Kaba Tron Konaté, Communicant chef de Rédaction du PADES.

Docteur Ousmane KABA de passage dans le district de Diarradou lors de l’étape Komodou-Kérouané

Docteur Ousmane KABA de passage dans le district de Diarradou

De passage pour Kérouane, Docteur Ousmane Kaba, Président du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES) fut réceptionné, ce 10 juillet 2023 par les habitants du district de Diarradou, ancien bastion d’Almamy Samory Touré, héros emblématique africain.

Cette brave population du royaume de la parole d’honneur (TRON) Diarradou a réitéré son engagement et sa détermination à accompagner Docteur Ousmane Kaba aux échéances électorales prochaines afin qu’il puisse mettre fin à la pauvreté qui gangrène notre cher pays, la Guinée 🇬🇳.

Pour finir, il est à retenir que c’est le village originel de M. Kaba Tron Konaté, rédacteur en chef du PADES.
Mille mercis aux sages, jeunes et femmes de Diarradou, cercle d’Almamy Samory Touré !
Vive le PADES ! Vive Docteur Ousmane Kaba Président du PADES !

Rédacteur : Kaba Tron Konaté, Communicant chef de Rédaction du PADES.